Accueil
  • Actualités
  • Conférence Internationale des Femmes Elues (...)

Conférence Internationale des Femmes Elues Locales "Egalité Hommes-Femmes, une priorité pour le développement"

    La ville de Paris a abrité les 30, 31 janvier et 1er février 2013, la Conférence Mondiale des Femmes Elues Locales en partenariat avec la CGLU - Cités et Gouvernements Locaux Unis- ainsi que les Communes et Régions d’Europe et Métropolis sous le thème « Egalité Femmes-Hommes, une Priorité pour le Développement ».

    Avec l’appui de la GIZ/PRODDEL, une forte délégation a pris part à cette rencontre :
    - L’Honorable Député-maire Mme Woraye SARR
    - La Directrice de la CAEL, Mme Ndèye Aby SYLLA
    - La Sénatrice Mme Khardiata BA de l’ARS
    - Mme Nogaye Ndiaye THIAKAM de l’ANCR
    - Mme Awa Gueye THIOUNE, chef d’Equipe du PRODDEL.

    Cette Conférence avait pour objectif de proposer des pistes ainsi qu’un plan d’action pour que la participation des femmes à la prise de décisions dans tous les domaines (politique, économique, financier et du développement humain) devienne une priorité à l’agenda mondial post-2015. Les thèmes suivants ont été développés à travers 3 tables rondes :
    • La participation des femmes dans la prise de décision locale ;
    • Le rôle des femmes dans les financements innovants et l’accès aux services de base ;
    • Des villes plus sûres pour les femmes.

    L’initiatrice de cette rencontre est Mme Anne Hidalgo, 1ère Adjointe au Maire de Paris, Présidente de la commission "Egalité des genres" de CGLU, France.

    Plusieurs associations d’élues locales du Monde ont pris part à cette rencontre. Et si le Continent africain a été bien représenté, le Sénégal a battu le record de la participation avec d’autres personnalités telles que Mme Aminata Mbengue Ndiaye, Ministre de l’Elevage et Maire de Louga, Mme Marie Pierre SARR ancienne Ministre, Conseillère régionale de Dakar, entre autres, et beaucoup d’élues locales venues de toutes les régions du Sénégal.

    Procédant à l’ouverture de la Conférence le Maire Bertrand Delanoé, Président Fondateur d’honneur de CGLU a manifesté toute sa satisfaction et sa fierté de voir la ville de Paris abriter la Conférence Mondiale des Femmes Elues Locales sous le parrainage de ONU Femmes.
    Il a rappelé dans son discours le combat mené par la femme française pour sa liberté qui reste d’actualité. Il faut repenser le contrat social pour sortir de la crise actuelle. Pour asseoir des politiques de développement économique et social durable, il faut impérativement établir l’équilibre homme/femme. Les agressions contre la femme existent toujours et partout. Il a formulé le vœu de voir à l’issue de la conférence que les femmes s’enrichissent des expériences partagées qui vont surement influer sur leurs actions et combats futurs. Il a émis le souhait de voir des femmes à la tête de beaucoup de collectivités et surtout à la Mairie de Paris.

    Pour ONU Femmes, on ne peut parler de démocratisation de la société, de développement durable, ni de respect des droits humains sans la représentation de la femme au plus haut niveau de prise de décision.

    Dans son intervention, Mme la Ministre Aminata Mbengue Ndiaye a salué la volonté politique de l’Etat Sénégalais. La femme sénégalaise a toujours revendiqué sa place dans les instances de prise de décision ; pour exemple la longue marche des femmes de Saint-Louis à Dakar pour revendiquer le droit de vote qu’elles ont obtenu en 1945 et tout le processus qui a abouti ce jour ; le vote de la loi sur la parité en 2010 par l’ancien Président et l’application par le nouveau Président élu en mars 2012.

    L’Assemblée Nationale compte aujourd’hui 64 députées sur 150 soit environ 43 %. A part, le Rwanda 56% députées à l’Assemblée, le Sénégal est le seul pays à légiférer sur la parité hommes-femmes dans les instances partiellement ou totalement électives.

    L’honorable député Woraye SARR prenant la parole a expliquer que pour le problème de l’accès aux services essentiels de base et pour lutter contre les violences faites aux femmes, il faudra plus que ce que l’on fait actuellement, c’est – à dire emmener les femmes à s’inscrire massivement sur les listes et à occuper des postes stratégiques au sein des collectivités.

    Le mot clé de la Conférence : Penser global mais agir local !

    PRODDEL, un programme du Ministère de la Gouvernance Locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire en coopération avec KFW et GIZ

    18, Boulevard Martin Luther King – Fann Hock
    Corniche Ouest - Dakar/ Sénégal
    B.P 3869 -Dakar, Sénégal
    Tél : + 221 33 889 39 29 - Fax : + 221 33 821 92 45

    Rue Bocar Waly, Kasnack -Kaolack
    B.P 486 - Kaolack, Sénégal
    Tél : +221 33 941 77 31 Fax : +221 33 941 77 32
    info@proddel.sn